Bagues de fiançailles

La bague de fiançailles n’est décidément pas un bijou comme les autres. Alors que colliers, boucles d’oreilles, ou même bagues peuvent être offerts pour célébrer une fête, un anniversaire, Noël, la Saint-Valentin ou pour bien d’autres occasions, la bague de fiançailles porte un poids symbolique qui la range dans une catégorie à part. Ce bijou marque le véritable engagement des fiancés vers un avenir commun. Il est un prélude au mariage. Voilà pourquoi, cette bague revêt tant d’importance dans l’histoire d’amour du couple.

Choisir sa bague de fiançailles Chaque histoire d’amour est unique, il n’existe donc pas de bague de fiançailles standard, ou plutôt, celles qui sont produites de manière industrielle, présentent peu d’intérêt, tant la personnalisation est importante lorsqu’on parle de ce type de bijou. Il ne s’agit pas ici de dévaloriser les produits « pas chers » mais plutôt de célébrer l’originalité qui, d’ailleurs, n’est pas forcément liée à un prix élevé. D’ailleurs, nous nous efforçons de proposer un éventail de prix assez large dans nos galeries, même si ces pièces, souvent uniques, demandent un investissement minimum.

bague de fiancailles art deco

Or ou platine pour votre bague de fiançailles ?

Voici sans doute, le premier élément à choisir. Plus exactement, il s’agit de définir la couleur : jaune (or) ou blanc (platine ou or blanc). La carnation de la fiancée, le style de ses autres bijoux (sont-ils majoritairement en or jaune ou blanc ?) sont des éléments qui vont vous permettre d’affiner votre choix. Il faut également garder à l’esprit que la bague de fiançailles sera certainement portée, à maintes occasions, voire en continu, sur le même doigt que l’alliance. Le choix du blanc ou du jaune pour la bague de fiançailles dictera donc le choix du métal de l’alliance. En effet, par souci d’harmonie, on choisira les mêmes types de métaux pour les deux bijoux.

Pour ce qui est de l’or jaune, c'est une valeur sûre depuis plusieurs siècles. De son côté, le platine est plus récent. C’est un métal rare, très résistant et pur (95%). Des caractéristiques qui expliquent son prix bien plus élevé que l’or. Si vous optez pour un métal blanc et que votre budget est limité, l’alternative est de choisir l’or blanc qui est en fait un alliage d’or jaune (75%) avec de l’argent, du nickel ou du zinc. L’or est un métal moins dense que le platine, il sera donc plus sensible aux petits chocs, griffures, éraflures… De plus, la nature de l’alliage fait qu’il faudra rhodier la bague après quelques années pour éviter qu’elle ne se ternisse. Néanmoins, il s’agit d’une opération simple que tout bijoutier-joaillier qualifié est à même d’effectuer.

bagues de mariage vintage

Le solitaire diamant en majesté

Une fois la couleur arrêtée, il convient ensuite de se pencher sur la forme de la bague. Le solitaire est un classique incontournable et indétrônable. Il s’agit d’un anneau surmonté d’une pierre. Cette apparente simplicité peut s’accompagner d’un peu d’originalité, par exemple en travaillant sur le choix du sertissage (griffe, cathédrale, biseau…), la grosseur de la pierre, son type (même si c’est souvent le diamant qui s’impose), la taille… Il est possible d’opter également pour une variante : le solitaire épaulé. Dans ce cas, la pierre centrale (le plus souvent un diamant) est accompagnée d’un pavage fait de petits diamants ou de barrettes. Enfin, on peut voir les choses « en grand » et choisir une bague de type trilogie avec trois diamants de même taille. Ici aussi, une combinaison classique mais qui ne manque pas de charme. Bien entendu, grâce à notre large assortiment de bagues de fiançailles vintage, vous pouvez aller encore plus loin dans la personnalisation, en trouvant une pièce vraiment unique.

Les diamants sont éternels

Reste à choisir le type de pierres. Le diamant règne en maître depuis le début du XXe siècle. Cette pierre réputée inaltérable et qui brille de mille feux, ne symbolise-t-elle pas parfaitement l’amour éternel et l’intensité de la passion ? Il n’existe pas une seule qualité de diamant. En effet, quatre éléments permettent de définir la valeur esthétique (et pécuniaire) d’un diamant. Ils sont symbolisés par les 4C (Cut, Carat, Clarity, Color), soit : la taille de la pierre (brillant, princesse, coussin,…), le poids (en carat), la pureté (absence ou présence d’inclusions et dans quelles proportions, IF étant la plus pure, I la moins) et la couleur (D pour le plus incolore, Z pour le moins). Même si ces valeurs théoriques sont importantes, elles ne peuvent être les seuls guides lors du choix de la bague. Il faut voir comment la pierre prend et reflète la lumière et ne pas se focaliser uniquement sur des notes techniques. Bien entendu, nous serons là pour vous conseiller. En dehors du diamant, il est possible de s’octroyer un peu de fantaisie en choisissant par exemple un saphir. Un choix royal puisque la bague de fiançailles offerte par le Prince William à Kate Middleton était surmontée d’un saphir birman de 18 carats, entouré de 14 brillants ! Autre option : l’émeraude. Sa couleur verte est un symbole de fertilité et d’espérance. De bonne augure pour une bague de fiançailles ! Cette pierre est relativement fragile. Elle est donc souvent taillée en forme rectangulaire ou octogonale afin d’offrir une plus grande résistance aux chocs. Enfin, avec son rouge éclatant, le rubis symbolise la passion et le pouvoir. C’est l’une des pierres précieuses les plus rares, ce qui explique sa valeur élevée.

bagues de fiancailles art deco anciennes